Taille du texte: +
5 minutes reading time (901 words)

QU'EST CE QUE L'ANXIETE DE PERFORMANCE ?

b2ap3_thumbnail_anxiete-et-intelligence-5584_w1000.jpg

 

 

L'anxiété de performance est souvent lié au perfectionnisme chez l'adulte qui va le mettre en application dans sa vie de tous les jours ( à la maison dans le cadre de la vie familiale, au travail, dans sa vie sociale....).

Ces personnes sont tellement perfectionnistes qu'elles auront tendance à mettre la barre très haute avec des objectifs qui leur seront difficilement réalisables et qui lui procureront une anxiété à un niveau très élevé.

L'anxiété de performance est souvent due à un certain nombre de croyances à propos de notre performance, notre réussite sociale, notre estime de nous même.

Parmi ces croyance la première qui vient est la peur de l'échec.

De plus notre société aujourd'hui favorise cette croyance car nous avons le devoir d'être au top tous les jours,  nous nous donnons plus le droit à l'erreur sans culpabiliser car nous avons le devoir d'être reconnu aux yeux des autres.

Par ailleurs cette peur de l'échec fait reposer l'estime de soi non pas sur ce que l'on doit être dans la vie mais uniquement dans le parraître ( avoir un bon travail, une belle maison , une grosse voiture, des habits à la mode....)

De ce fait, ces personnes oublie complètement qui elles sont et n'arrivent pas à se connecter à l'essentiel, c'est à dire s'aimer, se faire plaisir simplement, vivre des plaisirs simples que la vie peut nous apporter....

Pour repérer les troubles de l'anxiété chez l'adulte, le sujet devra présenter au moins trois symptômes parmi les suivants :

  • agitation ou sensation d'être survolté ou à bout.

  • fatigue généralisée,

  • irritabilité

  • difficulté de concentration ou trous de mémoire,

  • tension musculaire,

  • perturbation du sommeil.

On retrouve aussi comme symptôme des émotions négatives qui peuvent prendre le dessus comme la colère et la tristesse qui plonge le sujet dans un état de souffrance.

Cette anxiété de performance se traduit souvent chez l'adulte par un burn-out.

 

D'où vient cette anxiété de performance ?

 

Elle commence souvent à se développée très tôt dans la petite enfance aussi bien au niveau familial que scolaire.

L'adulte lorsqu'il était enfant aura pu être confronté à des parents qui lui en demandait trop et qui lui ont fixé la barre trop haute mais cette anxiété pourra trouver sa source au niveau de l'école.

Une attitude parentale serait en effet à l'origine de ce syndrôme. Elle consiste à demander à son enfant des choses qui seront difficilement réalisables voir irréalistes !

Souvent ce type de parent sont toujours insatisfaits du comportement de leur enfant et face à cette pression l'enfant ne sait pas comment s'y prendre pour pouvoir satisfaire les attentes de ses parents et cela peut déboucher sur une pathologie qui se nomme : névrose de contrainte.

Pour essayer d'y faire face l'enfant va intégrer les critiques injustifiées dont il est perpétuellement l'objet et va se culpabiliser encore plus, soit il va réagir violemment à l'injustice parentale en s'opposant au ce dictate !

Dans un cas comme dans l'autre l'enfant n'est pas reconnu à sa juste valeur, ce qui nuit gravement à sa construction et à son estime de soi.

Dans ce cas l'enfant risque de développer une anxiété de performance ( l'enfant va chercher constament la reconnaissance de ses parents avec le sentiment de ne faire jamais assez bien à leurs yeux!).

De plus l'école peut aussi poussé l'enfant dans ce schéma d'anxiété de performance car même si l'enfant a été éduqué dans un climat familial bienfaisant et cohérent, la scolarisation peut en effet constituer pour l'enfant un ensemble d'obstacles qu'il surmontera avec plus ou moins de bonheur.

Il faut bien reconnaître que la pression dans laquelle l'élève est confronté en milieu scolaire est rarement de nature à épanouir l'élève, au contraire elle aura plutôt tendance à le destabiliser ( comparaison des performances entre les élèves à l'aide des notes et des classements, dévalorisation de la part de certains enseignants, peut d'empathie et d'écoute....).

De plus si l'élève n'est jamais encouragé par son entourage ( parents et enseignants) mais exclusivement jugé par ses résultats scolaires, il apprendra à s'évaluer uniquement en fonction de ses performances extérieures et non en fonction de ses ressources individuelle intérieure.

 

Comment surmonté l'anxiété de performance ?

 

Dans un premier temps il faudra aider l'adulte à prendre conscience de sa pathologie en faisant une introspection de soi honnête et sincère. Puis il sera souvent nécessaire de faire appel à un thérapeute qui va aider son patient à y voir plus clair.

Il va falloir remonter sur son passé pour savoir depuis combien de temps nous sommes touché par cette anxiété de performance ( l'enfance avec vos parents, à l'école...ou alors dans votre vie familiale, dans votre travail....).

Plus la cause sera recente, plus il sera aisé de la soigner....plus elle sera ancienne plus il faudra changer un certain nombre de schémas petit à petit.

Le patient devra accepter de se fixer de nouveaux objetifs qui sont pour le coup beaucoup plus réalistes donc de se fait atteignables.

Il faudra apprendre à moins se comparer aux autres, et avoir confiance en soi et en ses propres capacités.

Pour se libérer de cette pathologie il faudra apprendre au patient à réinstaurer son image réelle qu'il a de lui même, plutôt qu'une image de lui qu'il a fantasmé.

Cela permet de reconstruire l'estime de soi.

Il faudra aussi apprendre à s 'écouter et à s'autoriser des moments de détente indispensable pour retrouver un bon équilibre physique et psychique.

COMMENT FAIRE FACE A SES PEURS ?
COMMENT FAIRE CHANGER L'AMBIANCE DANS VOTRE FAMILL...